comparateur mutuelle

Rôle des infirmiers dans la gestion des déchets médicaux

Comme tout autre déchet, les déchets médicaux sont également nuisibles à l'environnement. Pour cette raison, ils font partie des déchets les plus dangereux et les plus polluants classés dans les conventions internationales sur les principes fondamentaux de la santé publique, de la protection de l'environnement et de la gestion sécurisée des déchets dangereux. Dans le cas des hôpitaux et autres centres de santé et/ou maisons de retraite, ce sont les infirmiers qui s'occupent des déchets médicaux. Mais pourquoi le tri des déchets est-il obligatoire dans les hôpitaux ?  

Seringues, Injection, Déchets Médicaux

Quels types de déchets trouve-t-on dans les centres de santé ?

Outre les soins, il existe plusieurs types de déchets dans les centres de santé, notamment les déchets d'hébergement, de restauration et d'analyse. On peut donc les classer en deux catégories, d'une part les déchets générés par les services et les chambres et, d'autre part, les déchets médicaux proprement dits. Ces derniers concernent les déchets de soins, comme ceux d'un pansement ou d'une intervention chirurgicale.

La gestion des déchets s'accompagne toujours de l'utilisation de poubelles avec différents compartiments. Il existe différents types de poubelles avec ou sans trappe, visibles ou semi-enterrées, mais présentant les mêmes caractéristiques avec des couvercles et des compartiments. Voir cet article pour plus d'informations sur la poubelle à double compartiment, par exemple. Comme les autres trieurs de déchets, les infirmiers utilisent également des poubelles à compartiments pour distinguer la nature des déchets. Ainsi, les aiguilles doivent être jetées dans un compartiment distinct de celui des seringues et des cathéters. Les gants de soins doivent être jetés dans un compartiment distinct de celui des pansements et des compresses.

Dans quelle mesure les infirmiers sont-ils impliqués dans la gestion des déchets des centres de santé ? 

En tant que centre de soins et de traitement de toutes sortes de pathologies, les hôpitaux et les établissements de santé reçoivent chaque jour de nombreux patients. Les allers-retours de patients sont fréquents et les types de soins et d'interventions chirurgicales sont fréquents. Il est important de savoir que les bactéries prolifèrent rapidement et simultanément dans ces lieux. Cela augmente considérablement le risque d'infections qui peuvent être fatales tant pour les patients que pour le corps soignant. D'où l'importance de trier les déchets médicaux afin de les gérer correctement par la suite. 

La gestion des déchets générés dans les services hospitaliers est généralement complexe. Il est donc essentiel d'informer et de former l'ensemble du personnel soignant sur l'importance de ce type de gestion. Le tri des déchets médicaux doit être confié à un personnel de santé habilité aux soins, notamment aux infirmiers. Dès leur formation initiale, ils ont appris le tri des déchets et l'importance de la stérilisation du matériel après cette étape. Ils sont donc le personnel clé dans la gestion des déchets médicaux. Toutefois, comme indiqué ci-dessus, ils ne sont responsables que du tri des déchets médicaux liés aux soins. Et ce, afin de prévenir les infections des plaies et de lutter contre la propagation des bactéries dans les salles de soins et les blocs opératoires.

Laissez votre commentaire à propos de cet article